Chien Articles: Style de vie

Patrouille canine : les héros du Denali

« Tous les articles

Le parc national protégé du Denali renferme certains des trésors géologiques les plus précieux de l'Amérique du Nord, ainsi qu'une faune sauvage impressionnante, des centaines d'espèces de plantes à fleurs, d'arbres et d'herbes, sans oublier le Denali lui-même, soit le plus haut sommet nord-américain.

Ce bijou national attire tous les ans plus de 400 000 mordus de plein air et d'explorateurs, et même si l'abondance des merveilles naturelles constitue son principal attrait, certains de ses employés poilus font également l'objet d'une grande admiration.

Et nous ne faisons pas référence à un « Ranger Rick » à la barbe fournie qui parcoure les sentiers ou abat des arbres sous le regard captivé de la foule. Les travailleurs les plus populaires du parc sont en fait des huskies d'Alaska, rapidement devenus incontournables.

Dans les chenils du Denali, les chiens s'activent toute l'année.
Pendant la haute saison, soit de la mi-mai à la mi-septembre, le service du parc national dit qu'ils sont des « ambassadeurs à quatre pattes aidant les gens à comprendre ce qu'implique de voyager dans la nature sauvage de l'Alaska ».

Des ateliers d'histoire sur l'Alaska sont offerts tous les jours lors de présentations auxquelles participent le personnel du chenil et les chiens de traîneau. Plus que de simples mascottes exhibées dans le troisième plus grand parc national des États-Unis, ces canins inébranlables sont des employés de grande valeur et leur présence prend tout son sens durant les mois d'hiver.

Depuis que la nature sauvage du Denali a officiellement été établie comme parc national en 1917, les chiens de traîneau constituent le principal moyen de transport des visiteurs et des travailleurs du parc.

La route Denali Park Road s'avère la seule voie de communication dans le parc; il n'existe aucune autre route et les véhicules sont limités. Sans l'aide des équipes canines à toute épreuve, l'approvisionnement en nourriture, en eau, en fournitures et en matériel destinés aux travailleurs et aux chercheurs du parc serait impossible.

L'adoption de la loi sur la protection de la nature de 1964 a non seulement rendu permanentes les règles déjà strictes limitant l'accès aux véhicules et aux humains dans le parc, mais a assuré un emploi à long terme aux huskies.

En plus d'être d'exceptionnels messagers, ces patrouilleurs à quatre pattes aident les forestiers à défricher les sentiers et à entretenir le parc en dégageant les voies empruntées par les amateurs de plein air, comme les skieurs de fond et les meneurs de chiens. Voilà une raison parmi tant d'autres expliquant la popularité du parc national du Denali.

Les huskies contribuent à la préservation de l'environnement d'autres façons encore. Lors du 50e anniversaire de la loi sur la protection de la nature, les équipes canines du Denali se sont rendues au parc national protégé Gates of the Arctic voisin pour récupérer de vieux barils de pétrole abandonnés par le département de la Défense il y a plus d'un demi-siècle.

Vingt chiens et deux employés du chenil ont bravé le froid mordant et parcouru plus de 145 kilomètres en traîneau pour récupérer les barils indésirables afin de les jeter adéquatement; le National Park Service a même documenté leur périple dans un court-métrage.

Le parc national protégé du Denali offre un paysage majestueux et regorge de merveilles naturelles pour les explorateurs de tous âges. Comme les animaux nous passionnent, nous pouvons apprécier à leur juste valeur les chiens du parc – à la fois magnifiques et robustes – et leurs précieux services. Ces héros à quatre pattes valent assurément le détour.

"