Chien Articles: Santé

Guide du chein mature en santé | 8 ans et plus

« Tous les articles
Adult Dog

Chiens adultes : 1 à 7 ans

Si vous avez eu votre chien lorsqu'il était chiot, vous constaterez sans doute à quel point il il a grandi rapidement. Dès l'âge d'un an, il a déjà atteint l'âge d'un chien adulte, une étape de sa vie pour les sept prochaines années environ. Même si votre toutou adulte demeure votre bébé à fourrure adoré, ses jours comme chiot sont derrière lui et sa nouvelle étape de vie entraîne quelques changements.

Nourrir votre chien adulte

Les chiens adultes ont besoin d'un régime alimentaire adéquat pour combler leurs besoins énergétiques et favoriser leur bonne santé. Habituellement, un chien adulte consomme quotidiennement deux repas : un le matin et l'autre le soir. Mais la quantité de nourriture que vous servez à votre chien doit être adaptée à sa taille et à l'énergie qu'il dépense dans ses activités.

Étant donné qu'une suralimentation peut accroître le risque d'obésité et de nombreux problèmes de santé, témoignez votre amour et votre affection à votre chien en évitant de lui servir des portion supplémentaires ou des gâteries.

Si vous avez appelé votre chien « Superchien », c'est sans doute parce qu'il est plus actif que les autres chiens et que, par conséquent, son régime alimentaire doit lui fournir une plus grande quantité d'énergie qu'à la normale. Les chiens qui passent plus de temps sur un canapé ou sur vos genoux auront besoin d'un apport énergétique quotidien moindre.

Les chiens qui servent de chiens-guides ou de chiens de troupeau, comme de moutons et de bovins, ou encore de chiens policiers, ont besoin d'un apport énergétique quotidien plus élevé selon leur niveau d'activité physique ou de stress que leur travail implique. Les chiens qui se rétablissent à la suite d'une chirurgie ou d'une maladie peuvent également avoir des besoins nutritifs accrus pour les aider à se rétablir plus rapidement.

Les changements de température peuvent également avoir une incidence sur l'alimentation de votre chien; par temps extrêmement froid ou chaud, il aura besoin de plus d'énergie, le temps qu'il s'adapte.

Lorsque vous vous procurez une nourriture de qualité pour chiens, comparez toujours les ingrédients. Certaines recettes doivent fournir un apport accru en calories afin d'offrir les mêmes bienfaits nutritionnels que ceux de la nourriture de première qualité pour animaux de compagnie, laquelle offre une valeur nutritive supérieure pour des plus petites quantités.

Demandez à votre vétérinaire de vous recommander le type et la quantité de nourriture de qualité supérieure qui répondent aux besoins de votre chien adulte.

Bon chien! Ce n'est pas le cas?

Comme les humains, les chiens montrent souvent des changements de comportement lorsqu'ils grandissent et testent leurs limites. Dès ses premiers pas, le chien éprouve le besoin vital de mastiquer.

Cependant, si votre chien adulte continue de mordiller ou de mordre des objets qui lui sont interdits (ou des humains), vous devez le dresser, d'autant plus que ses mâchoires peuvent faire beaucoup plus de dommages que celles d'un chiot.

Ce comportement est plus difficile à corriger chez les chiens adultes que chez les chiots, étant donné qu'ils ne réagissent plus aussi bien aux réactions humaines; en outre, plus le chien gagne du volume, plus il devient difficile de freiner ses élans.

Les chiens adultes qui mordillent des personnes plutôt que des jouets de dentition n'ont sans doute jamais appris le bon comportement à adopter lorsqu'ils étaient chiots. C'est tout à fait normal et courant qu'un chien mordille, mais s'il mord de façon chronique au point d'infliger des douleurs, ça peut être un signe d'agression.

Observez le langage gestuel de votre chien pour déterminer s'il souhaite jouer ou s'il se prépare plutôt à bondir sur vous. Les chiens enjoués ont un corps détendu et même si leur museau semble plissé, leur face ne présente aucun signe de tension. Les chiens qui sont sur le point d'attaquer ont les muscles qui se raidissent, le museau fermement plissé et les babines tirées vers l'arrière pour bien exposer leurs dents.

Les chiens apprennent généralement à ne pas mordre lorsqu'ils sont jeunes et s'amusent à se quereller avec leurs congénères. Quand ils entendent un cri, ils savent qu'ils sont allés trop loin et le jeu s'arrête. Ils apprennent rapidement que s'ils ont un mauvais comportement, la partie de plaisir est terminée.

Si votre chien adulte n'a jamais appris à contrôler ses envies de mordre, il est encore temps de le dresser pour lui montrer le bon comportement. S'il vous mordille trop fort, poussez un cri aigu et laissez votre main lâcher prise sans hésiter.

Ce mouvement brusque fera sursauter votre chien qui mettra fin temporairement à son comportement. S'il arrête de vous mordiller ou s'il vous lèche, félicitez-le et récompensez-le, puis reprenez le jeu. S'il reproduit encore ce comportement, répétez cette activité de dressage : Montez le ton et laissez votre main lâcher prise de sa gueule, ou ignorez-le pendant une minute ou deux, avant de reprendre le jeu.

Si votre chien est particulièrement têtu et continue à mordiller trop fort, sortez de la pièce, le temps de prendre une pause. Retournez dans la pièce et reprenez le jeu jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'en jouant avec trop de rudesse, cela entraîne la fin de la partie de plaisir.

Conseils pour éviter les morsures

  • Plutôt que de lui offrir vos doigts ou vos orteils, proposez-lui des des jouets et des os de dentition.
  • Il vous mord lorsque vous le caressez? Distrayez votre chien en dissimulant des gâteries dans votre autre main afin qu'il associe le toucher à une récompense, et non à une morsure.
  • Jouez plutôt à aller chercher une balle ou à tirer sur une corde, des jeux qui ne nécessitent pas de contact direct avec vos mains ou vos pieds.
  • Renforcer les exercices de contrôle des impulsions en passant en revue les commandes « assis, reste, attends ».
  • Lorsque votre chien ouvre sa gueule, évitez d'agiter vos mains, un geste qui encourage le jeu ou les mouvements brusques. Si vous agitez les mains ou les pieds, vous l'incitez à jouer avec rudesse et à manifester un comportement agressif.
    Laissez plutôt vos mains ou vos pieds en position détendue.
  • Ne cessez jamais de jouer avec votre chien. S'il a de la difficulté à apprendre à jouer gentiment, consultez votre
    vétérinaire et envisagez de lui offrir des cours de dressage auprès d'un éducateur canin certifié.

Prévoir des périodes de jeu au quotidien

Il n'y a pas que les chiots qui aiment jouer. Encourager votre fidèle compagnon à socialiser avec ses congénères et à interagir avec les humains renforce ses liens avec les membres de votre famille et contribue à stimuler votre chien tant physiquement que mentalement.

Les chiens adultes en bonne santé doivent faire au moins 30 à 60 minutes d'exercice chaque jour; consultez votre vétérinaire avant de commencer un programme d'exercice pour votre chien.Étant donné que les chiens de grande race sont prédisposés à des blessures ligamentaires, à l'arthrite et à la dysplasie de la hanche, les exercices qui exigent de longues périodes de déplacement, comme la course à pied, ne sont pas recommandés pour eux.

Certains chiens de petite race (carlins, bouledogues ou bouledogues français, p. ex.) qui souffrent de troubles respiratoires en raison de leur structure faciale aplatie peuvent avoir de la difficulté à respirer pendant un exercice intense; faites attention de ne pas trop leur faire faire de l'exercice, surtout par temps chaud.

Gardez à l'esprit que la stimulation mentale est tout aussi importante que la stimulation physique : Ajoutez des jouets et des os de dentition pour chiens adultes aux jouets favoris que votre chien avait lorsqu'il était chiot (s'il en reste) pour l'encourager à jouer seul et en groupe. De plus gros jouets, comme ceux dotés d'une corde, et un disque volant peuvent l'inciter à bouger tout au long de la journée.

Les jouets qui dissimulent une gâterie sont particulièrement utiles pour garder l'esprit de votre chien vif et alerte. Si votre chien est sédentaire ou si vous le laissez seul à la maison, demandez-lui de « partir à la chasse » de son repas, apprenez-lui des nouvelles commandes et astuces de dressage, et mettez à sa disposition de nombreux jouets de dentition afin de le tenir occupé.

Vous pouvez également faire une activité ou un jeu avec lui afin de le récompenser pour un bon comportement, au lieu de lui offrir en tout temps des gâteries comestibles. Votre chien sera plus enclin à apprendre des nouvelles commandes s'il sait qu'une récompense amusante (une promenade, une course, un jeu de cache-cache) l'attend une fois qu'il a atteint son but.

Hygiène et toilettage

N'oubliez pas de veiller aux soins buccodentaires de votre chien, surtout s'il n'a pas obtenu ces soins lorsqu'il était chiot. Assurez-vous de faire appel à un professionnel pour nettoyer ses dents et ses gencives en cas d'accumulation de plaque, et veillez à faire son toilettage à la maison.

Il est fréquent que les chiens adultes souffrent d'une gingivite dès l'âge de deux ans, surtout si des soins buccodentaires préventifs n'ont pas été prodigués à l'âge d'un chiot. C'est pourquoi vous devez consulter votre vétérinaire si votre toutou a une mauvaise haleine chronique ou si ses gencives sont sensibles ou saignent.

Par temps chaud, inspectez toujours soigneusement le pelage de votre chien à la recherche de puces et de tiques. En brossant régulièrement sa fourrure, vous réduirez le nombre de bains dont il a besoin chaque année. Si vous donnez des bains à votre toutou à la maison, il est important d'abord de peigner ou de couper avec soin ses poils ou sa fourrure emmêlés. Veillez à bien le rincer, car les résidus de savon agissent comme un aimant à la saleté.

Conseils sur les activités d'enrichissement

À chaque étape de la vie de votre chien, il est important de lui offrir un milieu d'apprentissage stimulant. Si vous avez une vie personnelle et professionnelle trépidante qui vous empêche de côtoyer votre meilleur ami autant que vous le souhaiteriez, trouvez des moyens d'ajouter quelque chose de nouveau à sa routine hebdomadaire :

  • Les chiens aiment leurs congénères encore plus que les humains (la plupart du temps). Songez à emmener votre toutou dans une garderie canine afin qu'il puisse courir et jouer avec des chiens plus âgés ou plus jeunes.
  • Si votre employeur n'offre pas de politique qui permet à votre chien de vous accompagner dans votre lieu de travail, essayez au moins de passer l'heure du dîner avec votre quadrupède adoré.
  • Retenez les services d'un promeneur de chiens réputé pour faire faire de l'exercice à votre chien les jours où vous n'êtes pas à la maison. Si vous avez des amis ou des membres de votre famille qui sont libres, demandez-leur s'ils aimeraient rendre visite à votre chien à la maison durant des après-midi.

Tant que votre chien adulte n'est pas gêné par une limitation physique ou une maladie, sa vie quotidienne devrait s'intégrer dans une routine qui lui permet de recevoir beaucoup d'affection de votre part et de celle des personnes de votre entourage.

Continuez à offrir à votre chien une nourriture de qualité supérieure pour chiens adultes, à lui faire faire de l'exercice, à le dresser et à jouer régulièrement avec lui et à le récompenser en lui témoignant votre affection. De plus, tenez votre vétérinaire informé de tout changement quant à son état physique ou mental . Tous ces efforts vous permettront assurément de vivre une longue et heureuse vie en sa compagnie.

Votre chien est-il âgé de 8 ans ou plus? Apprenez en quoi la prochaine étape est importante dans la vie de votre chien.