Chien Articles: Santé

L'ancêtre sauvage du chien

« Tous les articles
wolf sitting atop  a mountain range

Certains disent que le meilleur ami de l'homme descend directement d'un loup gris qui s'est aventuré dans un campement pour s’emparer des restes de viande. D'autres clament que l'ancêtre du chien est un loup de grande taille qui a parcouru l'Europe orientale et l'Asie.

Quelle que soit votre théorie préférée, toutes les races de chiens, du bullmastiff au caniche miniature, appartiennent à la même espèce : Canis lupus familiaris, tandis que leurs cousins appartiennent à l'espèce Canis lupus.

 

L'instinct sauvage

Pas besoin d'être un biologiste évolutionniste pour reconnaître le loup qui sommeille dans votre toutou. Les chiens domestiques et les loups ont plusieurs traits en commun : en plus de marquer et de défendre leur territoire, ils enterrent leurs trésors, qu'il s'agisse d'une proie, d'un os ou d'un jouet.

Les loups mettent bas dans une tanière, ce qui explique pourquoi tant de canidés adorent se pelotonner dans un petit coin, comme une cage, avec une couverture ou un coussin.

Tout comme les chiens, les loups sont des animaux grégaires. Les deux espèces communiquent avec leurs semblables ou leur meute. Les loups hurlent davantage qu'ils ne jappent, mais certaines races de chiens, commes les huskies et les malamutes, hurlent pour communiquer.

Les loups et les chiens partagent en partie le même langage corporel : ils s'étirent la tête en bas, courent çà et là et remuent la queue en signe de dominance, de soumission ou en cas d'agression.

 

Des pertes en cours d'évolution

Bien entendu, les loups et les chiens ont des différences.

D'abord, votre fidèle compagnon possède un museau plus court que son cousin sauvage. Il est à l'aise de se gaver devant vous, tandis que les loups ne mangent généralement pas en public de crainte de se faire voler son butin.

De plus, les chiens ne vivent pas en meute de six à dix individus, bien que les chiens féraux voyages parfois en petites troupes.

 

Que vous avez de grandes dents!

Bien que les chiens et les loups possèdent 42 dents, celles des loups sont plus longues pour mieux déchiqueter la viande. Grâce à la domestication, l'instinct de chasseur des chiens s'est atténué; nous les nourrissons, après tout.

Conséquence : avec l'évolution, la majorité des chiens de toutes races, n'ayant plus les dents assez grandes pour chasser les proies sauvages, se sont adaptés à une alimentation différente. Les chiens sont tout de même capables d'endommager sérieusement des emballages et même des boîtes en aluminium, comme plusieurs propriétaires le savent.

 

Pattes et griffes

Avec leurs pattes plus larges et leurs jambes plus longues, les loups courent bien plus vite que les chiens, un atout pour la chasse ou la fuite.

Si les deux espèces sont carnivores, l'appareil digestif des chiens est plus flexible. Les loups sont des mangeurs de protéines qui chassent les animaux et le poisson. Les chiens sont des omnivores qui peuvent digérer les protéines, mais aussi les fruits, les légumes et les céréales, à condition qu'ils ne développent pas d'intolérance à ces aliments, bien sûr.

 

Une intelligence supérieure?

Malgré son cerveau physiquement plus grand que celui du chien, le loup est généralement plus difficile à entraîner. La question de savoir s'il est vraiment plus intelligent que le chien moyen ou simplement plus têtu reste à débattre.

En général, les chiens répondent mieux aux commandes vocales des humains, tandis que les loups répondent mieux aux signaux manuels.

Comparativement aux humains, les deux espèces ont un odorat développé.

Les loups possèdent, à la base de leur queue, une glande violette qui sécrète une hormone parfumée aux phéromones pour signifier aux membres de la meute qu'ils font partie de la famille. Les chiens possèdent une glande violette vestigiale, mais elle ne fonctionne presque plus maintenant qu'ils vivent avec des humains et qu'ils ne sentent pas le besoin de nous marquer comme membres de la meute, fort heureusement.

 

Chien cherche foyer

Un chien-loup a beaucoup de charme, mais n'oubliez pas qu'adopter un animal sauvage n'est jamais recommandé. Les animaux sauvages ne sont pas domestiqués; un chien qui descend directement d'un loup aura des besoins particuliers. Les chiens-loups sont généralement plus difficiles à dresser et nécessitent une alimentation plus élevée en protéines.

D'ailleurs, avec tous les chiens abandonnés dans les refuges, pourquoi ne pas adopter le cousin éloigné du loup, un être aimant qui vous sera éternellement reconnaissant de faire partie de votre famille?