animaux de compagnie Articles: Santé

L'épidémie d'obésité chez les animaux de compagnie

« Tous les articles
Basics Dog and Cat

Voilà des années que nous en entendons parler : L'excès de poids peut entraîner des problèmes de santé comme le diabète, des maladies cardiovasculaires et des problèmes aux articulations. Malheureusement, beaucoup d'entre nous n'ont pas compris le message — du moins en ce qui concerne nos animaux de compagnie.

L'obésité chez les chiens et les chats prend des proportions épidémiques. Des études révèlent que 52,6 % des chiens et 57,6 % des chats sont en surpoids ou obèses aux États-Unis. Il suffit de quelques kilos de plus pour que votre animal soit considéré comme en surpoids. À titre indicatif, cela représente 20 % de plus que le poids idéal d'un chien, ou 15 % de plus que celui d'un chat, ce qui correspond à 1,8 kg (4 lb) pour un chien de 9,1 kg (20 lb), ou seulement 700 g (1,5 lb) pour un chat de 4,5 kg (10 lb)!

Si vous pensez que quelques kilos en plus ne feront pas de mal à votre animal, imaginez-le porter un haltère du même poids. L'excès de poids ajoute de la tension aux articulations. Il oblige le cœur et les poumons à fournir un effort plus grand. Et ce n'est qu'une prémisse à ce qu'un excès de poids peut causer à un chien ou à un chat. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez notre schéma sur la sensibilisation à l'obésité chez les animaux de compagnie.

 

Problèmes liés à l'obésité : Une liste de problèmes qui s'allonge

L'excès de poids peut entraîner un nombre incroyable de problèmes de santé chez les chiens et les chats. On s'attend à ce que les chiens souffrant d'embonpoint et obèses vivent moins longtemps que leurs congénères en bonne santé et de poids normal. Et les chats obèses sont deux fois plus susceptibles de mourir à l'âge moyen, qui est de 6 à 12 ans chez leurs congénères. Voici d'autres problèmes de santé causés par l'obésité :

  • Problèmes aux articulations :
    Les kilos en trop peuvent exercer une tension supplémentaire sur les articulations, les os, les ligaments et les muscles. L'obésité peut causer des affections comme l'arthrite, la dysplasie de la hanche, une maladie aux disques intervertébraux et des ruptures aux ligaments articulaires.
  • Maladie cardiovasculaire et maladie respiratoire :
    Le cœur et les poumons doivent fournir un effort plus grand pour favoriser un bon apport en oxygène et assurer une bonne circulation. De plus, un excès de graisses dans la cage thoracique et autour du myocarde peut diminuer l'efficacité de ces organes vitaux. L'obésité peut également conduire à hypertension (hypertension artérielle).
  • Diabète :
    Comme chez les humains, le diabète sucré est beaucoup plus fréquent chez les animaux de compagnie qui souffrent d'embonpoint. L'obésité entraîne une augmentation de la sécrétion d'insuline en réaction à une hausse du taux de glycémie. La demande d'insuline est également plus forte étant donné la plus grande quantité de tissus chez un animal en surpoids. Lorsque les besoins en insuline dépassent la capacité de l'organisme à produire de l'insuline, le diabète se manifeste.
  • Maladie du foie ou hépatopathie :
    Étant donné que des graisses sont stockées dans le foie, un chien ou un chat en surpoids en accumule une plus grande quantité dans son foie, ce qui peut induire une affection appelée lipidose hépatique.
  • Problèmes de peau :
    Les animaux obèses ont souvent de la difficulté à faire leur toilette. Les bourrelets qui se forment sous l'effet de dépôts de graisse peuvent souvent abriter des saletés, des bactéries et d'autres organismes nuisibles. En fait, les chats obèses sont trois fois plus susceptibles de consulter un vétérinaire en raison d'affections cutanées non allergiques.
  • Intolérance à la chaleur :
    Les propriétés isolantes des graisses en surplus créent de l'inconfort chez les animaux obèses et font qu'ils sont incapables de tolérer la chaleur.

Déceler les signes

Pour un propriétaire amoureux de son animal de compagnie, il lui est parfois difficile de déceler les signes d'obésité. Après tout, votre quadrupède adoré vous semble toujours beau, quel que soit son état de santé. Et lorsque vous voyez votre animal de compagnie jour après jour, le fait qu'il prenne progressivement du poids peut passer inaperçu. Voici des façons objectives de déterminer si votre animal souffre d'embonpoint :

Tâtez votre animal.

Vous devez pouvoir sentir au toucher ses côtes et sa colonne vertébrale sans exercer de pression. Si vous devez exercer une pression, votre animal souffre d'un excès de poids.

Examinez sa face.

Demandez à votre vétérinaire comment vous pouvez évaluer la note d'état corporel de votre animal de compagnie. Effectuez un examen visuel en recherchant d'abord la présence d'une indentation arrondie dans la zone du poitrail (juste derrière la cage thoracique) qui devrait être visible dans la partie supérieure. Une « ligne droite » de la tête à la queue, ou une ligne courbée le long du dos, est un signe avant-coureur d'un problème d'embonpoint.

Vu de profil, votre animal devrait avoir de beaux flancs près de sa cage thoracique et avant ses pattes postérieures. Une « ligne droite » ou une zone flasque dans son ventre est un signe de surpoids. Parmi les autres signes de surpoids, soulignons la présence de bourrelets supplémentaires au ventre et des plis à la base de la queue, et, selon la race (en particulier de chien), des plis cutanés visibles autour da sa face et sous son menton.

Observez votre animal de compagnie dans l'action.

Même si les kilos en trop peuvent diminuer le niveau d'activité de votre animal, vous êtes la personne la plus apte à évaluer son état de santé. Après tout, personne ne connaît mieux votre animal que vous? Voici quelques signes comportementaux indiquant que votre animal de compagnie souffre peut-être d'embonpoint :

Chiens

    • Peuvent être lents et avoir de la difficulté à se déplacer
    • Peuvent trouver difficile de faire un exercice quotidien comme récupérer une balle qu'on leur a lancée
    • Peuvent manifester de moins en moins d'intérêt pour des activités ou des jeux
    • Font de leur nourriture une obsession

Chats

    • Peuvent sembler souvent fatigués et paresseux
    • Peuvent hésiter à sauter sur les meubles ou à monter les escaliers
    • Peuvent avoir de la difficulté à bien faire leur toilette
    • Peuvent avoir des poils emmêlés sur le dos ou la queue
    • Peuvent résister à jouer à des jeux

Le problème de perdre du poids

Pour maintenir un poids santé, nos amis poilus doivent suivre les mêmes règles simples que nous suivons, nous les humains. Dépensez le surplus de calories que vous consommez. Si vous consommez plus de calories que vous en dépensez, vous prendrez du poids. Si vous consommez moins de calories que vous en dépensez, vous perdrez du poids. Pour que votre animal garde son poids santé, vous devez trouver le bon équilibre entre alimentation et exercice physique.

Suivez les lignes directrices ci-dessous pour aider votre animal de compagnie à atteindre cet objectif :

Une nourriture qui convient le mieux à ses besoins.

Envisagez d'offrir à votre chien une nourriture judicieuse comme les recettes BLUE Poids santé pour chiens, ou à votre chat une nourriture comme les recettes BLUE Contrôle du poids pour chats.Sans l'apport de toutes les calories supplémentaires provenant des lipides, cette nourriture naturelle BLUE est préparée pour aider les chiens et les chats à atteindre et à maintenir un poids santé.

Faire de l'exercice.

Faire une marche rapide, mais soutenue, avec votre chien, ou offrir à votre chat un jeu stimulant fait partie des excellents exercices pour que votre animal de compagnie se tienne en forme. Entre autres bienfaits, ces exercices vous permettent de vous aussi faire de l'exercice, de stimuler mentalement votre animal de compagnie et de nouer un lien plus fort avec lui.

Des gâteries saines.

Les gâteries constituent une excellente façon d'encourager le bon comportement des animaux de compagnie, mais comme elles contiennent beaucoup de calories, elles doivent être offertes avec modération. Généralement, les gâteries ne doivent pas représenter plus de 10 % du régime alimentaire de votre animal de compagnie. Recherchez des gâteries contenant uniquement des ingrédients naturels et sans maïs, blé ou soya. Les gâteries BLUE pour chiens et les gâteries BLUE pour chats contiennent des céréales entières, des légumes et fruits du jardin, mais aucun agent de remplissage. Elles sont délicieuses et nutritives.

Mise en garde.

De nos jours, nous sommes tellement sollicités que nous pouvons être enclins à remplacer la nourriture par des jeux, des exercices ou d'autres activités avec nos animaux de compagnie. Si vous éprouvez la tentation de témoigner votre affection à votre animal de compagnie en lui offrant des gâteries ou des restes de table, souvenez-vous que la meilleure façon de lui montrer votre amour consiste à l'aider à vivre longtemps et en bonne santé.

Bien connaître la race de votre chien.

Certaines races sont plus sensibles aux problèmes de poids et à l'obésité. Chez les chats, l'obésité est plus fréquente chez les races mélangées que chez les races pures. Parmi les races de chiens dont le poids doit faire l'objet d'une surveillance constante, il y a le basset, le golden et le labrador retreiver, le dachshund et l'épagneul cocker américain.

Hydratation.

Gardez le bol de votre animal de compagnie rempli d'eau fraîche. L'hydratation joue un rôle vital pour favoriser une bonne digestion et une bonne santé globale.

La pesée.

Veillez à ce que votre animal soit pesé périodiquement. Comme vous le savez sans doute, il est plus facile de maintenir son poids que de perdre des kilos.

Les examens.

Il est important d'amener au moins une fois chaque année votre animal de compagnie chez le vétérinaire, afin d'évaluer son état de santé global et de surveiller toute prise de poids depuis son dernier rendez-vous. Veiller à la bonne forme de votre boule de poils peut demander quelques efforts, mais souvenez-vous : plus votre animal a un poids santé, mieux vous vous sentirez tous les deux.